vendredi 17 février 2017

Recette pour une lecture réussie



La lecture, c’est comme le cheval, c’est trop génial. Parfois, on est déçu par la tournure que prend un livre qui pourtant, promettait beaucoup et démarrait bien. Ça arrive, rien ni personne n’est parfait en ce bas monde. Mais parmi toutes mes lectures réussies, j’ai pu remarquer quelques éléments qui font pencher la balance en faveur d’une histoire et pas d’une autre.

Voici quels sont mes ingrédients d’une lecture réussie


Sur la forme du récit, on a déjà évoqué le fond ici.





Des personnages réalistes*


Plus que par la description physique, j’aime beaucoup les personnages dont la construction psychologique est complexe et témoigne d’un réel travail de l’auteur. Là, ses réactions me semblent naturelles et j’aime par-dessus tout avoir l’impression en lisant les dialogues d’assister à un réel échange.

À la rigueur, j’apprécie les personnages caricaturaux lorsqu’ils sont construits de manière subtile et que cette caricature est utilisée à bon escient. Mais pour le reste… on évite !

En fait, tout tient au talent de l’auteur, c’est (à peu près) aussi simple que ça !

*Pourquoi réalistes et pas réels ? Des personnages réels dans de la fiction… c’est un peu un contre-sens.

~

Une histoire qui fait réfléchir


Et qui fait sortir de sa zone de confort. Je l’ai déjà dit dans un précédent article, c’est important pour moi qu’un récit me secoue un peu le cerveau et l’esprit. Ça peut se faire de différentes manières :


  • Me trouver confrontée à des points de vue parfois extrêmement différents du mien sur un sujet,
  • Que le récit m’ouvre des perspectives uniques et nouvelles,
  • Me montrer des manières parfois très différentes de voir le monde.

~

Voir du pays


J’ai un petit faible pour les récits de voyage, je le confesse, ce qu’il soit fictif ou non. Assister à travers les yeux du narrateur à des visions magnifiques, grandioses, des paysages à côté desquels l’homme n’est pas grand-chose.

Mais la description, c’est tout un art. Qui n’est pas donné à tout le monde. À mon humble avis, il faut savoir décrire sans s’appesantir et évoquer sans lasser. Je vous avais dit que c’était tout un art !

~

Une plume parfaite ?


Pas vraiment. Encore une fois, l’écriture est quelque chose de tellement subjectif qu’il est impossible de plaire à tout le monde. Par exemple, J.R.R. Tolkien lasse beaucoup de personnes avec son Seigneur des Anneaux qu’ils trouvent trop descriptif.

Pour moi, une écriture ne doit pas être parfaite. Elle doit savoir s’adapter à son histoire, aux différents moments de celle-ci et à ses personnages. Là on reconnaît le véritable talent d’un écrivain.

~

Et l’intrigue ?


L’important pour moi, c’est la maîtrise de l’intrigue et de ses rebondissements. Ceux-ci doivent être judicieusement placés pour relancer/entretenir l’intérêt du lecteur. Et cela passe par la maîtrise de l’intrigue !

Bien entendu, la lecture parfaite n’aura pas de longueurs superflues…

Et vous, quelle est votre recette de la lecture idéale ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)