mercredi 28 juin 2017

[Autour d'une oeuvre] Le Petit Nicolas

Résultat de recherche d'images pour "le petit nicolas"

Certainement l'une des oeuvres qui me suit depuis le plus longtemps. Pas vraiment de l'imaginaire, mais des petites histoires très distrayantes et des situations de tous les jours vues à travers les yeux d'un enfant espiègle.

Retour sur ce petit garçon éternellement jeune !




Après tout ce temps ?


Toujours. J'ai du commencer ces textes à l'âge de huit ou neuf ans. Peut-être un peu plus âgée que Nicolas et ses copains, de pas beaucoup. Peut-être que je me suis reconnue dans les bêtises et les farces du petit garçon. Dans tous les cas, j'ai découvert l'un de ces livres dans la bibliothèque de mon école, sans doute par hasard, et j'ai tout de suite accroché.

Il y a aussi l'écriture enfantine, que j'ai trouvé vraiment attachante et distrayante. Voir le monde et les relations entre les adultes à travers les yeux d'un enfant et son interprétation de ce qu'il observe, j'adore !

~

Pourquoi Le Petit Nicolas ?


Du divertissement, d'abord. Ces petites histoires se lisent comme on mangerait des bonbons. On essaie de n'en lire qu'une, mais on se laisse vite prendre par le rythme des histoires et on en dévore plusieurs d'un coup. On passe un bon moment et quand on n'a pas trop le moral, une petite histoire et ça va mieux.

Le Petit Nicolas, c'est une série de situations pleines d'humour et de bêtises que j'ai - parfois - faites enfant. Les disputes, les copains, les interrogations à l'école, tout ça, on a connu. Et lire les aventures de ces enfants, c'est un peu retourner dans le passé. Ça fait du bien à la nostalgie tout ça !

Les personnages sont développés juste ce qu'il faut pour que l'on puisse les appréhender correctement. Ils possèdent des traits de caractère qui leur sont propre, réduits au minimum et qui les définissent. Alceste mange tout le temps, Agnan est le chouchou de la maîtresse, Geoffroy est très riche... C'est simple, mais ça fonctionne toujours !

Un côté vintage aussi. À une vache près, les histoires semblent se dérouler dans les années 1960 et les récits, les jeux d'enfant possèdent beaucoup de ce charme rétro que j'aime beaucoup, personnellement.

S'il n'y a pas énormément d'intrigue, l'auteur réussit en quelques pages à nous immerger dans un récit et écrit d'un ton léger et très adapté à la manière de parler d'un enfant sans tomber dans les clichés. En même temps, Goscinny est à l'écriture, alors on peut s'attendre à du grand art !

#En bref


Chaque (re)lecture du Petit Nicolas est pour moi un moment de grande nostalgie que je savoure. J'aime beaucoup ce petit garçon qui fait plein de bêtises et aussi le reste de ses aventures !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)