mercredi 22 novembre 2017

Qui a peur de la mort ?

Couverture Qui a peur de la mort ? 

Une femme survit à l’anéantissement de son village et au viol commis par un général ennemi. Elle erre dans le désert dans l’espoir d’y mourir, mais donne naissance à une petite fille dont la peau et les cheveux ont la couleur du sable.
Persuadée que son enfant est différente, extraordinaire, elle la nomme « Onyesonwu », ce qui signifie, dans une langue ancienne : « Qui a peur de la mort ? »
À mesure qu’Onye grandit, elle comprend peu à peu qu’elle porte les stigmates physiques et sociaux de sa violente conception. Des pouvoirs magiques aussi insolites que remarquables commencent à se manifester chez elle alors qu’elle est encore enfant. Sa destinée mystique et sa nature rebelle la poussent à quitter son foyer pour se lancer dans un voyage qui la forcera à affronter sa nature, la tradition, l’histoire, l’amour, les mystères spirituels de sa culture, et à apprendre enfin pourquoi elle a reçu le nom qu’elle porte.

Parce qu'après tout, qui n'a pas peur de la mort ?



#Comment ce livre m'est-il tombé entre les mains ?

 Qui a peur de la mort ? m'a été proposé en service de presse par les éditions ActuSf qui me font confiance depuis quelques temps déjà. J'ai lu la quatrième de couverture, entrevu le mélange de la magie et du post-apo... je n'ai pas hésité longtemps !

Encore un grand merci à ActuSf et aux Indés de l'imaginaire pour leur confiance !


#Escapade magique dans un monde post-apocalyptique

 

Qu'on se le dise, j'ai adoré Qui a peur de la mort ?. Pourtant, j'ai eu du mal à le terminer. Je pense que c'est dû à la complexité du récit. J'ai pourtant dû prendre à chaque fois un petit moment pour m'y replonger totalement, retrouver l'ambiance si particulière qui baigne l'histoire. Un habile mélange de sentiment d'urgence et de sérénité absolue, c'est du moins ce que j'ai ressenti, une atmosphère unique et rendue possible grâce au talent de l'auteure.

Parce qu'en quelques mots, Nnedi Okorafor sait nous plonger dans un univers vraiment mystérieux, et pourtant extrêmement réaliste avec ses dangers et ses beautés. A priori, un cataclysme a dévasté cette région du monde, effaçant jusqu'à son nom. Cette catastrophe a remodelé le monde ancien, a servi de base à une ancienne religion et à un nouvel ordre social. L'auteure laisse le reste dans l'ombre et laisse au lecteur tout le loisir de s'imaginer ce qu'il souhaite : tout est plongé dans une intemporalité parfaite. Il y a bien la mention de technologies de notre époque - présentées dans le roman comme anciennes, mais rien de plus. 

Là non plus, l'auteur n'utilise pas de fard : l'Homme, quelle que soit son époque, est toujours le même. Donnez-lui du pouvoir, il asservira les autres s'il le peut. Mais aussi des peuplades ayant choisi des modes de vie en marge du reste du monde et aux moeurs différentes. La confrontation des cultures est forte dans ce texte et laisse songeur si on la transpose à notre vie à nous. Car sous le vernis de l'imaginaire, le parallèle est troublant, force est de l'avouer.

Dans Qui a peur de la mort ?, nous suivons une héroïne qui reste en mémoire. Forte et fragile, héroïque et vulnérable, sûre d'elle et impétueuse, Onyesonwu est un protagoniste de premier plan et représente pour moi une image vraiment inspirante. Mais terriblement humaine malgré ses pouvoirs magiques.

Oui. L'autre force de cette histoire, c'est la magie qui est utilisée. Primale, elle enveloppe toute entière les personnages et les transforme en des créatures fabuleuses digne des plus grandes légendes. J'ai particulièrement apprécié le soin avec lequel l'auteure détaille l'évolution dans la maîtrise de la magie par Onyesonwu.

Qui a peur de la mort ? est un récit intense et où les émotions sont brutales, sans filtre. Les protagonistes possèdent tous un caractère entier, aucune place pour la demi-mesure. La haine, la peur, surtout. Puis l'amour : celui qu'Onyesonwu porte à Mwita, mais aussi celui pour sa famille, ses amis, son monde... On se prend tout en pleine face et les sensations sont aussi intense que brève.

#En bref


Si vous aimez les récits pleins de force avec des personnages pleins de force, de la magie très bien amenée et une plume concise qui ne laisse rien au hasard, alors vous adorerez Qui a peur de la mort ? !

Qui a peur de la mort ?.- Nnedi Okorafor.- Ed. ActuSF

1 commentaire:

Un avis ? Une remarque ? N'hésitez pas. :)